Pois à écosser contre pois mangetout ou la pédagogie des fabacées

image

Pois à écosser, Pois croquant, Pois mangetout : leur autopsie et leur profil

image

image

Remarque : au début de la culture, les pois à écosser font beaucoup de graines par gousses, les pois mangetout sont longs. 

Le mangetout n’attend pas

image

image

Il y a une grande différence entre le pois mangetout et les deux autres : le mangetout se cueille quand les grains commencent à peine à se former. Il doit avoir le profil de guêpe de la photo du haut et pas celui de boudin de la photo de gauche d’un pois mangetout qu’on a oublié.
Si on oublie un pois mangetout, ses gousses grandissent beaucoup, elles jaunissent, les pois à l’intérieur sont durs (on peut plutôt parler de graines à ce stade). Il faut les cuire plus longtemps.

Le pois croquant est particuler
Il suffit de croquer une fois les gousses crues d’un pois croquant et d’un pois à écosser pour ne plus les confondre : le pois croquant est … croquant, sa cosse est juteuse, il est agréable à manger entièrement cru (personnellement je le préfère cru que cuit quand il est jeune, après il devient fibreux).

Le pois à écosser
La cosse du pois à écosser est plus dure, moins charnue, moins juteuse, mais s’il n’y avait que ça ce ne serait pas gênant. Il reste un quelquechose de fibreux et de désagréable dans la bouche.
Si on décortique la cosse du pois on identifie vite le coupable : un mince film solide plus connu sous le nom de parchemin.

image

Le pois « à écosser » porte donc bien son nom : il est « à écosser ».

Le pois croquant a la bonne idée de ne pas contenir de parchemin, en fait,c’est un pois mangetout mais que l’on peut laisser grossir. Il ne sert à rien de l’écosser, on le mange entièrement avec sa cosse, en plus, cela évite la corvée de l’écossage et génère moins de déchets.
Par contre ses graines sont plus difficiles à trouver et ses feuilles semblent attirer plus de parasites que les autres. Mais tant que les parasites ne s’attaquent pas aux gousses, ce n’est pas trop grave.

Bon appétit 😊 !

Source :  citicroc

Publié le 10 juin 2017, dans Aurélie Mutel, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :