Réflexion sur les pommes …

De tous temps, depuis Adam et Eve, en passant par Guillaume Tell et son fils, Isaac Newton et les lois de la gravitation universelle, Maurice Chevalier et sa gouaille, pour finir dans l’informatique avec les ordinateurs, elle ne nous a jamais quittés d’une semelle. Et qui donc me direz-vous ? Eh bien, la pomme pardi !

Tout au long de la saison, notre fruitier favori, Patrice Bonnal,  pour ne pas le nommer, va nous faire découvrir (pour certains), si ce n’est déjà fait pour les autres, les différentes variétés de son verger.

A savoir : Fiesta, Jonagold, Cox Orange, Elstar, Melrose,  Golden, Boscop et Canada.

1 - fiestaPOMME FIESTA : sucrée, douce et parfumée, aspect bicolore, à croquer.
 Récolte optimale : septembre. Conservation : 1 à 2 mois.

2 - jonagoldPOMME JONAGOLD : ferme, douce, aspect bicolore, tout usage: à croquer, cuisson four et poêle.
Récolte optimale : 1ere quinzaine d’octobre. Conservation : 3 à 4 mois.

3 - cox orangePOMME COX ORANGE : fruit de taille petite à moyenne rouge/orangé. La chair tend vers le jaune, elle est juteuse, parfumée et légèrement acidulée avec un goût proche de celui de la poire. Cette variété est surnommée « la reine des pommes ».

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAPOMME ELSTAR : croquante, acidulée, aspect bicolore, qualité gustative exceptionnelle.
Tout usage : à croquer, tarte, cuisson four et poêle. Récolte optimale : septembre. Conservation : 1 à 2 mois.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAPOMME MELROSE : très croquante, sucrée, aspect bicolore, à croquer.
Récolte optimale : fin septembre/début octobre. Conservation : 4 à 5 mois.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAPOMME GOLDEN peu croquante, juteuse et sucrée, à croquer. Récolte optimale : début octobre. Conservation : 2 à 3 mois.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAPOMME BOSKOP : croquante, ferme et acidulée, aspect bicolore, à croquer, en tarte ou compote.
Récolte optimale : septembre. Conservation : 3 à 4 mois.

8 - canadaPOMME CANADA GRISE : fondante, sucrée, aspect grisé, à croquer, au four.
Récolte optimale : début octobre à mi- octobre. Conservation : 3 à 4 mois.

 

DERNIER POINT IMPORTANT :

LE PRIX DU SAC DE 2 KILOS EST LE MEME QUE CELUI DE LA SAISON DERNIERE, soit TROIS EUROS. PAR LES TEMPS QUI COURENT, ON PEUT APPELER CA UNE BONNE NOUVELLE !

(Tous ces renseignements ont été piochés sur internet.)

 

Patrick, le référent fruitier vous salue bien.

 

Publié le 4 septembre 2014, dans Patrick Boutigny, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :