Archives de Catégorie: Charles Gautier

!!! Prochaines distributions !!!

Bonjour à tous,

Cette semaine, en raison des interdictions de stationner et de circuler en ville , la distribution du Jeudi 06 Juillet aura lieu de 17h45 à 18h45 en ville haute dans le quartier de la Mare au Clerc.

Adresse : Angle de la rue de l’Artois et Edmond Meyer (entrée rue Meyer)

Ce lieu est facilement accessible en Tramway et bus ( Lignes A et 6  Arrêt Mare au clerc), la circulation des véhicules sera encore libre dans toute la ville le Jeudi soir.

La distribution du vendredi 14 juillet est avancée au jeudi 13 comme nous vous l’avions annoncé en début de campagne. Elle se fera au CCAS aux heures habituelles.

Merci de votre comprehension.

Charles et Aurélie

Publicités

Velouté de pâtisson

image

Couper le pâtisson en deux enlever les graines à l’aide d’une cuillère ,  peler à l’économe , couper en cube , recouvrir d’eau , ajouter un bouillon de légume, faire cuire jusqu’à ce que les morceaux soient bien fondants , mixer , salez et poivrez , puis rajouter 1 cuillère à soupe de purée de cajou ou de crème fraîche.
Servir avec quelques noisettes concassées sur le dessus .

Longue vie aux salades

Conseil de conservation des salades

Chers adhérents, les belles salades d’été arrivent dans nos paniers et nous espérons qu’elles sont à votre goût.
Vous aurez parois la chance d’en avoir plusieurs dans vos paniers, alors voici une méthode que j’utilise pour les conserver toute la semaine :

Eplucher et laver la salade dès que possible ( au plus tard le matin suivant la distribution ) éviter en attendant de la conserver trop au chaud et ne pas la coller au fond de votre réfrigérateur.
Vous pouvez la laisser par contre tremper dans l’eau assez longtemps puis l’essorer normalement
Enfermer ensuite les feuilles même encore un peu humides dans une boite fermée hermétiquement
Voici hier soir à quoi ressemblait la salade de la semaine précédente

image

Si malgré tout vous ne souhaitez pas avoir plusieurs salades, regardez dans le panier troc s’il y a quelque chose à échanger !

Rappel pour les adhérents du panier maraicher

Le prix du panier maraicher est fixé pour représenter la valeur moyenne du panier, et, en début d’été nous avons des paniers dont le prix est plus faible d’environ 2 € depuis le redémarrage de la campagne ). Au cours du mois de Juillet et surtout en Aout et Septembre, les paniers sont eux largement au dessus du prix moyen, ainsi en fin de saison nous arrivons sur la moyenne prévue.

Dans le panier de ces dernières semaines se trouvaient des carottes nouvelles, des pommes de terres nouvelles, des oignons et echalottes en cibot De part leur fraicheur, les prix au kilo sont comme ailleurs supérieurs aux prix pratiqués ensuite dans la saison.

image

PS : Les cibots peuvent se consommer dans leur totalité, les tiges pouvant êtres coupées et utilisées comme la ciboulette. Ils se conservent également plusieurs semaines dans un verre d’eau sur le bord de la fenêtre

Soupe de topinambours aux noisettes

INGRÉDIENTS
450 g de topinambours
vin blanc
persil frais haché
sel et poivre du moulin
noisettes

PRÉPARATION
1. Peler des topinambour et les cuire 10 minutes dans du vin blanc salé.
2. Les égoutter et les couper en tranche fines.
3. Les verser dans un saladier, les assaisonner d’huile de noisette, de moutarde et de jus de citron.
4. Concasser des noisettes et les éparpiller sur les topinambours, vérifier l’assaisonnement à servir tiède de préférence.

Source :  Elle à table

Petite histoire du topinambour

image

Le topinambour (Helianthus tuberosus) est le tubercule d’une plante proche du tournesol. De couleur rosée ou jaune pâle, il possède une forme ovoïde un peu irrégulière.

image

Peu consommé aujourd’hui, il évoque encore pour certains le souvenir des années de disette de la dernière guerre. Pourtant, ses amateurs apprécient sa saveur, proche de celle de l’artichaut. Les Anglo-Saxons le surnomment d’ailleurs « artichaut de Jérusalem », et c’est peut-être sous cette appellation qu’il pourrait retrouver une nouvelle audience !
Le topinambour a pour principale caractéristique une teneur relativement élevée en glucides : 8 à 10 grammes pour 100 grammes (alors que dans la plupart des légumes frais, elle ne dépasse pas 3 à 4 grammes). Riche en fibres, peu calorique et très riche en minéraux, c’est pourtant un aliment à découvrir. Cependant, comme il contient de l’inuline, les personnes aux intestins fragiles devraient en consommer modérément.

Source : Elle à table

Cuisson de la courge spaghetti

image

Percer la courge de quelques coups de couteau la placer dans un plat avec un fond d’eau, en bas du four à 180 degrés jusqu’ a ce que la lame d’ un couteau entre facilement ( de 20 min à 40 min suivant la taille ), ensuite la laisser refroidir, la couper en deux dans le sens de la longueur, enlever les graines et filaments du milieu ( a jeter ) , gratter la chair avec une fourchette, cela aura la forme de spaghettis. Assaisonner comme un plat de pates ( carbonara, bolognaise, etc, …)

Ventes exceptionnelles avant démontage des serres de la Ferme de la Hulotte

Chers adhérents,

Demain Pierre nous propose en vente exceptionnelle :

. des sacs de 2,5 kg de tomates vertes pour confiture à 4,5€

. quelques barquettes de tomates cerise à 2,5€.

Pensez à prendre votre monnaie si vous êtes intéressés !

Un nouveau venu dans nos paniers : le chou kale

image

Des atouts nutritionnels incontestables
Si, outre-Atlantique, les « people » se passionnent pour ce chou frisé, c’est bien pour ses vertus nutritionnelles.Très peu calorique (comme tous les choux d’ailleurs), il affiche en outre des teneurs exceptionnelles en vitamine C (60g de chou kale en apportent plus qu’uneorange) et en calcium (davantage de calcium dans 60g de kale que dans un verre de lait). Il est également riche en vitamine K, en pro-vitamine A, en potassium et surtout en fibres. Et pour couronner le tout, ce chou est très bien pourvu en anti-oxydants. Atouts minceur, atouts forme et bénéfices anti-âge, le chou Kale a tout pour plaire aux nutritionnistes !

Cuisiner le chou kale
Pour profiter au mieux des vitamines du chou kale, le mieux est de le consommer cru, en salade, ou après une cuisson rapide qui préservera au maximum ses nutriments : à la vapeur ou au wok, par exemple. A défaut de wok, hachez-le ou coupez-le menu et faites-le sauter à la poêle chaude, avec un peu de matière grasse, seul ou accompagné d’autres légumes, de morceaux de viande… Essayez-le aussi à la manière néerlandaise : aux Pays-Bas, le chou kale est haché, puis cuit avec du beurre, du sel et du poivre, et servi avec des saucisses : c’est le boerenkool, un plat traditionnel d’hiver (pas forcément très diététique, mais gourmand !).

On peut aussi en faire des beignets, ou des chips : posez les feuilles coupées en morceaux sur une plaque du four, arrosez d’un filet d’huile d’olive et parsemez de grains de sel, puis enfournez pour plusieurs heures à four très doux (thermostat minimum), ou, mieux, utilisez un déshydrateur alimentaire.

Avec le chou kale, les possibilités sont multiples : la plupart des recettes à base de chou ou d’épinards peuvent lui convenir.

Source : Gerbeaud

Un point sur votre panier maraîcher…

image

Chers adhérents !

En complément de l’article spécial patates, voici quelques précisions pour vous rassurer sur le panier maraicher en général.

Chaque semaine le référent maraicher pèse et compte les légumes pour tenir à jour un historique des livraisons.

Certains l’ont remarqué nos paniers actuels ne valent pas les 12 € qui sont donnés à notre producteur, sur le mois de Mai leurs valeurs étaient comprises entre 8 et 9 €, et ceci pour plusieurs raisons :

· Le problème de la récolte des pommes de terre que nous évoquions la semaine dernière

· Le climat qui en Mai dans nos terres n’est pas souvent chaud et propice à la venue des primeurs

· La situation de notre producteur qui renforce sa présence en AMAP avec plus de paniers chez nous et une distribution dans une autre association le Mardi, tout en gardant une activité salariée encore jusque fin Juin.

Notre engagement d’Amapien est de lui assurer un revenu durant ces mois difficiles pour qu’il puisse poursuivre ses investissements et son installation.

Mais soyons rassurés, après ces semaines difficiles nous avons en vue des paniers bien plus gros, avec les légumes d’été.
En 2014, les prix moyens des paniers distribués entre début Juillet et mi Septembre avoisinaient les 15 €, l’objectif étant sur toute la saison d’atteindre la moyenne des 12 €.

Encore une fois n’hésitez pas à nous solliciter lors des distributions pour plus d’informations.