Petite histoire du topinambour

image

Le topinambour (Helianthus tuberosus) est le tubercule d’une plante proche du tournesol. De couleur rosée ou jaune pâle, il possède une forme ovoïde un peu irrégulière.

image

Peu consommé aujourd’hui, il évoque encore pour certains le souvenir des années de disette de la dernière guerre. Pourtant, ses amateurs apprécient sa saveur, proche de celle de l’artichaut. Les Anglo-Saxons le surnomment d’ailleurs « artichaut de Jérusalem », et c’est peut-être sous cette appellation qu’il pourrait retrouver une nouvelle audience !
Le topinambour a pour principale caractéristique une teneur relativement élevée en glucides : 8 à 10 grammes pour 100 grammes (alors que dans la plupart des légumes frais, elle ne dépasse pas 3 à 4 grammes). Riche en fibres, peu calorique et très riche en minéraux, c’est pourtant un aliment à découvrir. Cependant, comme il contient de l’inuline, les personnes aux intestins fragiles devraient en consommer modérément.

Source : Elle à table

Publié le 24 mars 2016, dans Charles Gautier, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :