Urgence Pétition : il faut sauver le bio dans les cantines !

TRES TRES URGENT (le vote a lieu mardi) : des sénateurs veulent sortir de la loi l’objectif de 20% de bio dans les cantines en 2020 !

Pour avoir une chance, il faut que les sénateurs reçoivent des dizaines de milliers d’emails et cela seulement en 4 jours !

image

Pourquoi cette pétition ?

Depuis janvier dernier, les députés et sénateurs ont la responsabilité de débattre et d’adopter la proposition de loi numéro 303 visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation.

En première lecture à l’Assemblée Nationale :

En janvier dernier, plus de 116 000 citoyens ont interpellé les députés pour l’adoption d’une loi inscrivant l’obligation d’introduire :

40 % d’aliments issus d’une production locale (dont 20 % d’aliments issus de l’agriculture biologique) en restauration collective publique à l’horizon 2020.

Suite à cette mobilisation massive, les députés ont adopté la proposition de loi à l’unanimité et sans la dénaturer : victoire !

Chose rare dont nous nous sommes réjouis !

Au Sénat, en commission des Affaires économiques :

Malheureusement, le 2 mars dernier, un sénateur du Lot et Garonne a déposé et fait voter un amendement supprimant le seuil de 20% d’aliments issus de l’agriculture biologique !

Sans une nouvelle mobilisation massive, il est à craindre que les sénateurs en restent là.

En session plénière au Sénat

C’est le 9 mars que l’ensemble des sénateurs auront à débattre et voter cette proposition de loi : un nouvel amendement réintroduisant le seuil des 20% doit être voté !

Nous devons être des dizaines milliers pour obliger les sénateurs à écouter ET entendre les 76 % des Français  se déclarant favorables à l’obligation d’introduire des produits bio et locaux dans la restauration collective.

Si ce seuil des 20% est réintroduit, d’ici peu de temps, toutes celles et ceux (et notamment les enfants) qui auront le plaisir de goûter des aliments bios, locaux et de saison dans leur cantine vous remercieront !

Rappelons aussi que les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à franchir le pas de la conversion biologique car il s’agit d’une filière souvent avec des débouchés plus sûrs et rémunérateurs.

En 5 jours, nous avons le pouvoir d’obtenir cette avancée si nous sommes suffisamment nombreux : signez et diffusez la pétition.

Publié le 6 mars 2016, dans Aurélie Mutel. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :