Décodoeuf ou comment lire la vie d’une poule sur son oeuf

Si l’on n’a toujours pas élucidé l’affaire de la poule et de l’oeuf, on peut aujourd’hui retracer l’histoire des volailles en lisant sur leurs oeufs (et non l’inverse).

 

OKRUCH-oeufs-poulesV2

Pour une fois, le zéro récompense les bons élèves, sains, sportifs, bien nourris et élevés au grand air. Rappelons que la poule est omnivore, qu’elle mange autant les restes de repas que les orties, les grains de blé ou les vers de terre, qu’elle aime se dégourdir les gambettes dans les prés et qu’en l’absence d’un projecteur braqué sur la tempe, ne pond qu’un œuf par jour (ou même un tous les deux jours).

Qu’on se le dise, 0 et 1 sont les seuls chiffres fréquentables même si la règlementation européenne vient tout juste de changer et accorde quelques centimètres carrés supplémentaires aux spécimens de batterie. Pour que les poules puissent vivre dignement de leur travail, La Ruche qui dit oui ! et Wedodata vous offrent cette première anti-sèche agricole.

Source : La ruche qui dit oui

Publié le 8 mars 2014, dans Aurélie Mutel. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :