Les routes du cochon

Pour ceux qui ont raté la diffusion du reportage hier soir sur France 2, voici la vidéo ! Le constat est affligeant… Ces pauvres cochons belges qui ne voient le jour au mieux qu’une demie heure de toute leur vie… avant de monter dans le camion pour l’abattoir… pour se détendre….

Je vais rendre visite cet après-midi aux cochons de Sylvie, et je sais déjà que je n’aurai pas toute l’Europe à parcourir !! Ça m’arrange et ça me rassure !! J’espère que le beau temps sera là pour que je puisse vous ramener des photos !

Avec 35 kg par an et par personne, le porc est la viande la plus consommée par les Français, principalement sous forme de charcuterie. 70% des saucissons ou jambons vendus dans les rayonnages des supermarchés sont issus de porcs  importés. Ces dernières années, les éleveurs de l’hexagone ont vu se développer la concurrence redoutable de la filière Espagnole, et surtout allemande, avec une viande 20% moins chère.

Dans quelles conditions ce cochon « low cost » est-il produit ? Quelle traçabilité pour cette viande ?

Pendant 4 mois, Envoyé Spécial a mené l’enquête sur cette filière : chez les agriculteurs, dans les coulisses de l’industrie agro-alimentaire, dans les abattoirs outre-Rhin, où des intérimaires roumains et polonais travaillent dans des conditions très précaires. Toutes les garanties sanitaires sont-elles réunies pour les consommateurs ?

Publié le 22 février 2014, dans Aurélie Mutel. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :